Le Groupe Crèdit Andorrà conserve son leadership en Andorre, augmente son chiffre d'affaires à hauteur de 16.266 millions d'euros et obtient un bénéfice de 50,1 millions

Le siège  de Crédit Andorrà

• Le bénéfice net consolidé se situe à 50,1 millions d’euros, un résultat conforme à la prévision faite pour une année marquée par le changement de paradigme bancaire et par l’adaptation à la nouvelle réglementation en Andorre et à l’échelle internationale.

• La banque se voit décerner les prix Banque de l’année en Andorre (‘The Banker’) et Meilleure banque privée en Andorre (‘The Banker’ et PWM), ainsi que la reconnaissance à « l’Innovation bancaire » pour Merkaat (Efma).

• Le plan de transformation engagé ces dernières années a permis à la banque de devancer et de s’adapter au nouveau modèle d’activité, en favorisant et en encourageant la numérisation pour répondre aux nouveaux besoins du marché et avec le lancement de Merkaat, le premier conseiller numérique en investissements d’Andorre.

Le Groupe Crèdit Andorrà a terminé l’année 2017 avec un chiffre d’affaires en hausse, par rapport à l’année précédente, et des résultats conformes aux objectifs de l’exercice ; et ce, dans une année marquée par le plan de transformation de la banque, dans le but de devancer le changement de modèle bancaire et de s’adapter au nouveau cadre réglementaire en Andorre et à l’échelle internationale. Les états financiers du Groupe présentaient, au 31 décembre 2017, un chiffre d’affaires qui a augmenté jusqu’à 16.266 millions d’euros, dont 13.658 millions correspondent aux ressources des clients et 2.608 millions au portefeuille de crèdit.

Le Groupe Crèdit Andorrà atteint une marge ordinaire de 198,9 millions d’euros ce qui, dans un environnement de taux d’intérêts historiquement bas, de coûts fixes élevés dus à la nouvelle réglementation financière de coopération et de transparence, et avec l’effet de l’échange automatique de renseignements à des fins fiscales et la numérisation, met en évidence la capacité du modèle d’affaires du Groupe de générer, de manière récurrente, des résultats à partir de son activité.

Le bénéfice net consolidé du Groupe, qui a été de 50,1 millions d’euros, conforte l’entreprise comme la banque de référence sur la place financière andorrane. Les résultats s’adaptent parfaitement aux objectifs qui avaient été fixés pour un exercice au cours duquel, du point de vue financier, la banque s’est préparée pour assumer la phase finale de la transformation de l’activité qu’exige le nouveau contexte international et pour assumer les exigences relatives à la capitalisation fixées par Bâle III.

Ces résultats se trouvent renforcés par un ratio de solvabilité élevé qui se situe à 16,15 % (supérieur au minimum légal exigé qui est de 10 %), et par un ratio de liquidité de 61,02 % (le minimum légal étant de 40 %).

À la clôture de l’exercice 2017, les fonds propres du Groupe s’élevaient à 421 millions d’euros, après avoir incorporé l’entrée en vigueur en Andorre, le 1er janvier 2017, des normes IFRS approuvées par l’UE.

Les comptes de l’exercice 2017 seront soumis à l’approbation de l’assemblée générale d’actionnaires dont la réunion est prévue pour ce mois d’avril.

Activité du Groupe

Le Groupe Crèdit Andorrà a clôturé l’exercice 2017 en consolidant son activité, aussi bien en Andorre que sur le reste des places en Europe et en Amérique, où il est présent avec une proposition de services spécialisés en Wealth Management. Les grands pivots de la gestion ont été le service client, l’innovation et la transformation numérique, la bonne gouvernance d’entreprise et la responsabilité.

Numérisation

En 2017, la banque a donné une impulsion et favorisé la numérisation de produits et de services pour répondre aux nouvelles nécessités du marché, aux nouveaux profils et aux nouvelles générations de clients, ainsi qu’aux exigences réglementaires du secteur. Dans ce sens, la banque a lancé Merkaat, le premier conseiller numérique en investissements d’Andorre, qui propose au client une expérience totalement numérique, s’adapte aux nouvelles pratiques de consommation financière et s’ouvre à de nouveaux segments de clients. Il s’agit d’un service numérique qui permet aux clients une gestion à la fois personnalisée et intégrale de leurs investissements.

D’autres instruments de cette numérisation sont les nouveaux canaux numériques de relation avec les clients, tels « Mon gestionnaire de compte », qui permet de dialoguer avec le gestionnaire et de transmettre des documents en toute sécurité ; le nouveau portail de marchés Crèdit Broker ; ou l’application Crèdit Wallet qui permet de réaliser des paiements à travers son téléphone portable.

Le développement d’un module spécifique de conseil financier pour les services de banque privée sur la plateforme Salesforce, multinationale technologique choisie comme « innovatrice de la décennie » par Forbes, est une autre initiative remarquable. Ce projet s’est déroulé parallèlement à la mise en place de la nouvelle plateforme CRM de Salesforce comprenant les cores bancaires et les compagnies d’assurance du Groupe.

L’investissement, ces dernières années, dans de nouvelles plateformes technologiques et l’inclusion des modèles de logiciels les plus à la pointe du progrès ont permis à la banque de se situer à la tête de l’offre de services numériques pour les clients et de devenir une référence technologique de sécurité du secteur.

Internationalisation

On remarquera le renfort du projet de Wealth Management en Europe, avec l’expansion de services dans le hub financier créé au Luxembourg avec la Banque de Patrimoines Privés et la gestionnaire Crèdit Andorrà Asset Management Luxembourg. L’objectif est de promouvoir et de favoriser, depuis ce centre financier, le rôle du Groupe comme plateforme de services bancaires orientée vers la clientèle d’entreprises, et de créer et gérer des véhicules d’investissement.

D’autre part, la société Banco Alcalá a accru sa présence sur le territoire espagnol, avec l’ouverture d’une agence à Valencia, qui vient s’ajouter à celles de Madrid et Barcelone.

En Amérique, Miami (Beta Capital Wealth Management) est devenu le hub en dollars et la base de la présence du Groupe en Amérique, s’agissant d’une place stratégique pour l’offre de services de banque privée et de gestion d’actifs pour pratiquement toute la région et pour le Groupe.

Groupe d’assurances

Le groupe d’assurances a clos l’exercice en apportant un résultat de 9,7 millions d’euros au Groupe. En Andorre, Crèdit Assegurances a conservé sa position de référence sur le marché de l’assurance vie. D’autre part, la tâche réalisée par CA Vincles Actuarial Consulting, le cabinet de conseils en services actuariels et financiers du Groupe à l’échelle internationale, a permis d’aborder, en toute garantie, le nouveau cadre que promeut la Llei 12/2017 d’ordenació i supervisió d’assegurances i reassegurances del Principat d’Andorra, inspirée de Solvabilité II et qui adapte la réglementation du secteur aux standards européens et internationaux.

Responsabilité sociale

En 2017, la banque a orienté ses initiatives en matière de durabilité en vue de les aligner sur l’Agenda 2030 des Nations Unies « Transformer notre monde » pour contribuer ainsi à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD).

Dans le cadre de l’engagement social, le Groupe Crèdit Andorrà, à travers la Fundació Crèdit Andorrà et la propre banque, a consacré un investissement global de 2,8 millions d’euros à des initiatives s’adressant à la société et destinées à promouvoir le progrès économique et social, la connaissance, le bien-être, la culture et l’environnement.

À la clôture de l’exercice, 840 professionnels font partie du Groupe, dont 475 travaillent en Andorre (56,5 %).

Qualifications et reconnaissances

Le modèle de gestion de la banque a été reconnu, une année de plus, par Fitch Ratings qui, dans sa dernière évaluation de 2017, maintient à Crèdit Andorrà sa notation à long terme BBB, avec perspective stable, et la notation à court terme F3. Selon Fitch, une classification qui reflète un modèle bancaire équilibré entre le développement de l’activité en Andorre et l’expansion internationale à travers la banque privée et la gestion d’actifs. Dans son évaluation, l’agence a démontré, d’une part, la capacité de la banque de générer des bénéfices de façon récurrente malgré la complexité du milieu et l’impact de la nouvelle réglementation et, d’autre part, une capitalisation appropriée.

La bonne évolution de la banque en 2017 s’est reflétée dans les prix qu’elle a obtenus et qui la situent comme Banque de l’année 2017 en Andorre, selon The Banker du groupe Financial Times, et Meilleure banque privée d’Andorre en 2017, récompense décernée conjointement par les magazines The Banker et PWM.

La société a également obtenu les prix Meilleure banque d’Andorre en banque privée et RSE en 2017, qu’accordent Global Banking & Finance Review.

De son côté, Merkaat, le premier conseiller numérique en investissements d’Andorre développé par Crèdit Andorrà, a été choisi comme innovation bancaire par l’Association Efma, qui en a souligné la singularité, le niveau de service et le facteur différentiel. Merkaat a également été récompensé par le Prix à l’innovation que décerne la Confédération entrepreneuriale andorrane (CEA).

 

Retour

VIDÉOS ET PHOTOS CONNEXES